Growth Hacking

      Un commentaire sur Growth Hacking

Comment des petites startups sont devenues des entreprises géantes avec des chiffres d’affaires assez élevés et des utilisateurs partout dans le monde, mais surtout en un peu de temps ?

Airbnb, Facebook ou même YouTube ont utilisés une technique ou plutôt, nous parlons, d’un état d’esprit utilisé dont l’objectif principal est la croissance rapide, peu importe le moyen utilisé.

Growth Hacking, un état d’esprit

Le terme Growth Hacking est né aux Etats unis en 2010 par un certain Sean Ellis mais la technique en elle-même date depuis bien longtemps.

Le Growth Hacking se défini d’après https://www.lafabriquedunet.fr

Le Growth Hacking est un ensemble de pratiques et de techniques, souvent non conventionnelles, utilisées pour assurer la croissance rapide d’un service ou d’un produit.

On insiste, dans cette définition, sur deux éléments :

  • Le Growth Hacking a pour objectif la croissance rapide, exponentielle si possible, d’un produit ou d’un service. Dans « Growth Hacking », il y a « Growth ».

  • Le Growth Hacking utilise tous les moyens pour arriver à ces fins – la croissance. Des moyens non conventionnels parfois à la limite de la légalité ou de la « décence ». D’où le terme « Hacking » contenu dans « Growth Hacking ».

Growth Hacking

Hotmail et le commencement

Tout à commencer en 1996, Sabeer Bhatia et Jack Smith ont lancés la première version de Hotmail mais ils ne savaient pas comment faire connaitre leur messagerie. Le premier jour, Hotmail a reçu 250 inscriptions, ils s’agissent de leurs proches et amis. Depuis la croissance est faible. Ils ont alors opté pour une idée proposée par un investisseur lorsqu’ils ont proposés leur idée.

Il leurs a suggéré de mettre un lien promotionnel à la fin de tous les emails. Ils ont alors décidé de suivre l’idée en intégrant un « PS I Love You. Get your free email at Hotmail » en bas de chaque email, avec un lien qui renvoie vers le site Hotmail.

Quelques temps plus tard, Microsoft rachète Hotmail et ses 12 millions d’utilisateurs (dans l’époque, il y avait seulement 70 millions de personnes qui utilisent internet) à 400 millions de dollars.

Growth Hacking Hotmail

Snapchat et les lycéens

L’application Snapchat qui vaut aujourd’hui près de 30 milliards de dollars, a été lancée en juillet 2011 par Evan Spiegel et Bobby Murphy. A la fin de l’été 2011, Snapchat n’avait que 127 utilisateurs. C’est alors les deux fondateurs sont retournées à leurs activités initiales, Evan retournait à l’université tandis que Bobby se fait embaucher par une entreprise informatique.

Quelques mois plus tard, l’application connait un décollage énorme. Les fondateurs ont remarqué l’existence d’un pic entre 9 heures du matin et 13 heures de l’après-midi, qui correspond aux horaires d’écoles des américains.

Du coup, il s’est avéré que c’est la mère de Spiegel qui a parlé de l’application à sa nièce, et de bouche à l’oreille, le lycée de la nièce a commencé à utiliser cette application vue que Facebook étant bloqué sur les IPad du lycée.

Trois caractéristiques ont contribué à développer l’engagement des utilisateurs :

  • La gratuité totale
  • L’utilisation de l’application sans smartphone
  • L’autodestruction des images

Les médias ont en parler beaucoup et ont générer des publicités gratuites sur l’application, ce qui a permis à l’application d’être reconnu dans tout le pays.

Growth Hacking Snapchat

Le Growth Hacking : La matrice AARRR

Les 5 étapes à réaliser afin de comprendre et de réussir le Growth Hacking sont :

Acquisition :

Elle consiste à l’acquisition de trafic, attirer des internautes sur un service via différents canaux (Réseaux Sociaux, SEO, SEA…)

Activation :

La 2ème étape consiste à transformer l’internaute en utilisateur. Pour se faire, il faut que l’internaute ait une expérience satisfaisante.

Rétention :

Ensuite, les utilisateurs doivent devenir actifs et utiliser le service régulièrement. Et réussir cette étape peut se faire via des bons de réductions, des mis à jour réguliers…

Referral :

Il s’agit de mettre en œuvre une tactique qui transforme les utilisateurs actifs du service en ambassadeurs auprès de leur réseau.

Revenus :

La dernière étape consiste à transformer les utilisateurs actifs en argent, en chiffre d’affaires.

J’espère que cet article vous a plu et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires et remarques.

1 commentaire sur “Growth Hacking

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *